Comment la France a tué ses villes

Comment la France a tu ses villes Des vitrines vides et sombres des fa ades aveugles des stores m talliques baiss s Que ce soit Calais Agen Le Havre Landerneau Avignon ou Lun ville la crise urbaine ronge les pr fectures et sous

  • Title: Comment la France a tué ses villes
  • Author: Razemon Olivier
  • ISBN: 2374250385
  • Page: 111
  • Format: broch
  • Des vitrines vides et sombres, des fa ades aveugles, des stores m talliques baiss s.Que ce soit Calais, Agen, Le Havre, Landerneau, Avignon ou Lun ville, la crise urbaine ronge les pr fectures et sous pr fectures, les d truit de l int rieur Les boutiques abandonn es ne constituent que le sympt me le plus flagrant d un ph nom ne plus large la population stagne, les logements sont vacants, le niveau de vie baisse Alors que se passe t il Certes, la concurrence de la grande distribution en p riph rie tue les commerces du centre ville et des quartiers anciens, et sacrifie les emplois de proximit Mais les modes de vie sont fortement li s aux modes de d placement Ainsi, au del de la d vitalisation urbaine, cet ouvrage observe les cons quences, sur le territoire, de la mani re dont on se d place Partout, la voiture individuelle reste consid r e comme une obligation, un d Or, parce qu elle occupe de l espace et allonge les distances, la motorisation contribue largement l asphyxie des villes.Pour les revitaliser, il n existe nulle solution miraculeuse, mais une s rie de petits pas, de d cisions empreintes de sobri t.

    • ↠ Comment la France a tué ses villes || ☆ PDF Download by ✓ Razemon Olivier
      111 Razemon Olivier
    • thumbnail Title: ↠ Comment la France a tué ses villes || ☆ PDF Download by ✓ Razemon Olivier
      Posted by:Razemon Olivier
      Published :2019-08-09T20:43:18+00:00

    About “Razemon Olivier

    • Razemon Olivier

      Razemon Olivier Is a well-known author, some of his books are a fascination for readers like in the Comment la France a tué ses villes book, this is one of the most wanted Razemon Olivier author readers around the world.

    130 thoughts on “Comment la France a tué ses villes

    • Des la lecture du premier chapitre consacré à St Etienne, présentée comme de juste comme une ville décadente (la "capitale des taudis"), contrairement à Grenoble, non décrite mais citée comme plus dynamique, j'ai de suite reconnu Sedan, où je travaille et vis à 20 kms, laquelle présente tous les stigmates d'une ville en déclin (d'ailleurs l'auteur du livre était venu à Charleville Mz tenir une conférence, ce qui m'a fait connaitre ce livre), avec un centre ville purement utilitair [...]


    • Analyse assez complète et clairvoyante du procédé utilisé inconsciemment par les élus locaux pour tuer leurs centre-ville. A mettre dans toutes les mains !


    • idéal pour comprendre comment nos centres villes meurentpleins d'exemples bien documentéslecture assez agréablecommandé aux commerçants, politiques, et associations


    • Dommage que l'auteur n'est pas continué un peu sa réflexion car on reste sur un constat juste, qui n'est malheureusement pas assez connu par nos hommes politiques et il manque un peu de propositions


    • Une très bonne analyse très fine, bien renseignée et qui montre bien le glissement des villes moyennes vers leur périphérie.


    • livre intéressant mais trop de redondances.Beaucoup de constat mais peu de perspectives d'évolution.Cependant sujet qui reste très alarmant !


    • Nous sommes tous responsables mais aussi tous en mesure d'inverser la tendance. Devenons responsable de notre consommation en privilégiant les commerçants de proximité. Ce livre pointe du doigts les vrais coupables mais apporte aussi des solutions à ce vrai problème économique et social qui touche la France depuis des années et dont les solutions actuelles ne fonctionnent pas !


    • C'est un livre qui secoue fort sur un sujet essentiel mais trop peu traité. Olivier Razemon met le doigt sur les causes de la dévitalisation des centres-villes, que l'on peut tous observer en traversant la France. Le diagnostic est sans appel, mais cela donne envie d'agir. Et vite !


    Leave a Reply

    Your email address will not be published. Required fields are marked *